Dépassement credit et autorisation de découvert

« Retour

autorisation-decouvert

 

Dépassement, autorisation, découvert

Afin de faire face à certains problèmes financiers, une personne peut recourir à une demande d’autorisation de découvert auprès de sa banque. Mais il arrive que suite à des évènements inattendus, elle dépasse les limites autorisées par sa banque.

 

Comparer les banques en ligne

 


 

Qu’est-ce qu’une autorisation de découvert ?

Une autorisation de découvert permet à une personne d’effectuer une dépense supérieure à son solde bancaire. Elle peut être renouvelable ou non. Pour pouvoir bénéficier d’une autorisation de découvert, il faut être une personne fiable, avoir un travail stable et dont le salaire est domicilié à ladite banque. La limite de dépassement peut être fixe mais aussi fonction des revenus du demandeur. La banque exige aussi que le compte soit créditeur un certain nombre de jours par mois pour pouvoir accorder cette autorisation. Cette durée est stipulée dans l’accord que vous allez signer avec elle.


Qu’appelle-t-on dépassement de découvert ?

Il peut vous arriver au moins une fois dans votre vie de dépenser plus que vous ne possédez dans votre compte. Suite à cette opération, votre compte sera à découvert. Mais il existe une certaine limite à ce découvert. Cette limite a été fixée par votre banque. Dans le cas où vous l'avez dépassée, vous avez effectué ce qu’on appelle un dépassement de découvert. Ce dépassement peut, soit être accepté par votre banque, soit être refusé. Le refus se manifeste par des rejets de prélèvements ou de chèques. Dans tous les cas, votre compte se trouve en situation irrégulière. La banque devra alors s’en charger en plus de son travail ordinaire, ce qui signifie un surplus de travail. Vous devrez payer des taux d’intérêts supérieurs à la normale en plus du taux de découvert. Ce taux dépend de chaque banque mais aussi de l’opération bancaire que vous avez effectuée. Il peut aller de 12 à 15%. Les valeurs exactes peuvent être obtenues auprès de votre banque. Il existe plusieurs types de découvert : le découvert occasionnel, le découvert ponctuel et la facilité de caisse.
Le cas de découvert occasionnel se présente lorsque la banque vous a permis d’effectuer une dépense supérieure à la limite autorisée, bien qu’elle n’ait préalablement donné aucune autorisation. Ce type de découvert est renouvelable, mais ceci dépend de votre situation, c’est-à-dire de votre revenu, de votre passé juridique et de votre fidélité face à la banque. Le découvert ponctuel, par contre, est une situation qui n’est pas censée se renouveler. Lorsque vous avez effectué une grosse dépense car il a été prévu qu’une somme d’argent sera versée à votre compte, on parle alors de facilité de caisse. La facilité de caisse n’est accordée que rarement, et n’est pas renouvelable. Elle est aussi accordée par la banque pour une très courte durée, mais il n’y a aucun papier qui la justifie. Comme il a été mentionné précédemment, la banque peut refuser de régler certaines dépenses si votre compte est débiteur. Pour éviter toute mauvaise surprise, il est important de prendre contact avec votre banque. Vous devez les prévenir de votre intention de dépenser plus que vous ne pouvez le faire. Ainsi, elle pourra vous proposer des solutions qui pourront vous satisfaire mutuellement.


Les risques encourus dans les cas de dépassement de découvert.

Votre dépassement peut être soit en temps, soit en valeur. La durée maximale pour un dépassement en temps est d’un trimestre. Passé ce délai, on parle alors de crédit à la consommation. La banque pourra alors vous envoyer un avertissement et par la suite, annuler votre autorisation de découvert. Pour un dépassement en valeur par contre, mis à part un avertissement de la part de la banque et l’annulation de votre autorisation, vous serez dans le devoir de payer des taux d’intérêts et des frais plus élevés à la banque. Vous pourrez être listé dans le fichier des incidents de la Banque de France (dans le fichier FICP), et au pire des cas, vous serez traîné en justice par votre banquier. Donc, soyez prudent et chaque fois que vous avez l’intention d’effectuer une grosse dépense, vérifier d’abord l’état de votre compte. Si le mal est déjà fait, rendez-vous directement chez votre banquier afin de trouver des solutions dans les meilleurs délais.

 

Suivre ses comptes et gérer son budget avec www.budgetfacile.com

Il n’est pas toujours facile de suivre au jour le jour ses comptes et d’avoir une vue globale de ses finances personnelles.

En effet, quel que soit le niveau de revenu, il y a souvent dans un foyer plusieurs comptes bancaires, divers emprunts et crédits, des placements variés et un patrimoine immobilier …
Suivre ses comptes et gérer son budget peut alors devenir complexe et rébarbatif.

Pour faciliter ce suivi, il existe des logiciels qui permettent aux particuliers de maîtriser leurs finances. Ces logiciels sont en vente dans le commerce, mais il existe également des logiciels en ligne et gratuit tel www.budgetfacile.com qui permettent aux particuliers de gérer efficacement leur budget.

 

Si vous avez apprécié cet article, merci de nous aider en cliquant sur ce bouton : 

  

 

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Comparer les banques en ligne